Panenka fait référence au célèbre geste sportif réalisé par Zinédine Zidane lors de la finale de la coupe du monde 2006. Alors que des millions de spectateurs retiennent leur souffle au cours d'une rencontre asphyxiée par l'enjeu et la pression, Zinédine Zidane ose un geste insensé, instinctif, qui défie les lois rigoureuses de l'efficacité du résultat : une Panenka. Le ballon semble flotter au ralenti dans les airs avant de venir frôler avec douceur la barre transversale de Luigi Buffon. L'espace d'un instant le monde entier pense que le penalty est raté, mais le ballon franchi bien la ligne. Zidane est au firmament de son art.

Dans cette perspective de réflexion sur le geste instrumental amplifié par l’approche scénographie, le quatuor Leonis souhaite ouvrir avec ce projet autour du football (plus particulièrement autour de Zinédine Zidane) un nouvel espace expérimental mêlant le sport,  la  musique et la danse. Les correspondances entre ces disciplines sont nombreuses et interrogent de nouveaux champs aussi bien artistiques que pédagogiques.

Guillaume Antonini, violon

Sébastien Richaud, violon

Alphonse Dervieux, alto

Julien Decoin, violoncelle

Mehdi Diouri, danse hip hop

Andreas Cetkovic, freestyle

Dates 2016-2017

Dossier spectacle

et pédagogique

2 juin 17 - Théâtre 

du Blanc-Mesnil (93)

QUATUOR LEONIS

La musique classique en terres inconnues

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle